samedi 13 février 2010

Réveil

En poussant les volets
Ce matin-là
Libre et nue
Sous ta chemise longue
Tu respirais l'aurore
Et la lumière rose
Sur la rosée venue
Faisait une auréole
A tes cheveux défaits

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches