vendredi 12 juin 2020

Seattle quartier libre !

Actualité chaude, le gros Trump a annoncé qu'il écraserait cette crise de conscience citoyenne américaine…*


Les demandes des manifestants :

Le , des représentants de la zone autonome de Capitol Hill ont rendu publique une liste de demandes sur le site Medium. Ces demandes sont réparties en 4 catégories : économie, éducation, justice ainsi que santé et services à la personne.
Elles comprennent l'abolition des services de police de Seattle ainsi que des prisons privées, une enquête visant les cas présents et passés de violences policières à Seattle, l'amnistie pour les manifestants, un système spécialisé dans la gestion de crises de santé mentale pour le 911, le droit de vote pour les prisonniers, la dé-gentrification par le contrôle des loyers (en), une réforme électorale, une réforme du système éducatif, ainsi que le retrait des monuments en l'honneur des États confédérés d'Amérique11,18.
Les auteurs du document reconnaissent que la Zone est sur un territoire qui a été pris aux mains du peuple Duwamish, écrivant « bien que nous ayons libéré Free Capitol Hill au nom du peuple de Seattle, nous ne devons pas oublier que nous trouvons sur une terre autrefois volée des mains du peuple Duwamish, le premier peuple de Seattle, et dont le frère, John T. Williams (en) de la tribu Nuu-chah-nulth au nord, à été tué par les services de police de Seattle il y a 10 ans ».

* C'est moi qui la qualifie, là, ok ?


Anne-Marie Du Bocage, Les Amazones (1749), tragédie dédiée "Aux femmes".




Merci Pierre-Elie !



dimanche 7 juin 2020

"Il n'y a pas de violences policières en France!" prétend Christian Jacob, Président des Républicains











Moi je dis que c'est facile de répandre des informations fausses ou des rumeurs dans le PAF.
Par exemple vous savez quoi ? Il parait, -mais je ne sais pas, je l'ai seulement entendu dire-, il parait que Christian Jacob est un homme honnête !

Pourrait-il un jour avant d'asséner des contre-vérités aussi énormes, aller faire un tour incognito dans une manif parisienne, constater que les manifestants paisibles se font tout à coup nasser, bombarder de lacrymos, puis agresser par armes soi-disant défensives mais capables de mutiler le premier venu ?
Quand il aura fait cette expérience, il pourra donner une opinion motivée sur les agissements de la police française.

Faut-il rappeler un exemple parmi cent, qu'une vieille dame fermant ses volets au-dessus d'une manifestation des gilets jaunes à Marseille s'est pris une grenade et est allée mourir à l'hôpital ?



jeudi 4 juin 2020

Jane Evelyn ATWOOD

Une photographe américaine entre New York et la Bretagne