mardi 23 février 2010

Dispersion

De minuscules êtres
Une foule délicate
Trop cool
S'approchent en silence
Et dispersent mon corps
De petits cubes
De coeur séchés
De mayonnaise en tube
Que l'horizon a recrachés
Et qui palpitent encore
D'un espoir fol
Quand remonte l'astre clair
Au zénith
De ses hanches

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches