jeudi 21 juin 2012

Si tant trop que j'aime la musique,

ce soir, j'ai regardé en solo un film de Clint Eastwood qui fait preuve d'empathie pour le soldat japonais défendant de façon héroïque un îlot du Pacifique sans aucun espoir d'en sortir vivant, en 1945.

Chouette film, sauf les violons au début, qui sont de trop. Ce n'était pas le soir de la musique...


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches