dimanche 17 juin 2012

Garrulous

J'ai appris un mot nouveau en angle. Qui signifie "Loquace". C'est à propos de la mère de Jules Renard que Julian Barnes écrit :
"His mother Anne-Rosa, was garrulous, begoted and mendacious." On apprend au détour qu'à la suite du décès d'un premier enfant, le père François, se referma sur lui-même, n'adressa plus la parole à sa femme, et refusa de s'occuper des trois gamins qui suivirent. Parmi eux, c'est Jules qui servit d'intermédiaire entre ses deux parents...
























Julian Barnes que je lis pour la première fois, est passionné de littérature française, et dans ce bouquin, qui est une réflexion sur la vie et la mort à partir d'expériences vécues et de souvenirs, il fait aussi souvent référence à des souvenirs de lectures.
Le point de départ, c'est le partage et la liquidation des biens de ses parents, à la mort de sa mère. Une lecture intéressante et souvent drôle, bien que le thème ne s'y prête guère, et qui donne envie d'en savoir plus sur cet auteur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches