dimanche 24 juin 2012

Je me souviens (4)

de L., apprenant à faire du vélo. On avait trouvé une bicycle très seyante blanche avec des décos anis et fuschia, des garde-boue transparents mauves, un petit sac de midinette qui se coince à l'avant à la place du panier. Je la suivais en courant et tenant la selle pour garantir qu'elle ne se casse pas la goule. A un moment, voyant qu'elle était en équilibre, je lâche prise, et je me mets à applaudir, toujours courant à ses côtés. Elle me regarde et rigole, et elle file toute seule vers sa vie de grande fille.
Ce n'est pas un très vieux souvenir. Trois heures au plus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches