vendredi 16 avril 2010

Fritillaire Pintade



S'il vous plait, ne la cueillez pas !

La fritillaire pintade appartient à la famille des Liliacées (comme les tulipes), mais sa fleur en forme de clochette se tourne vers le sol.
Son nom latin "fritillaria", vient de "fritillus " désignant un cornet pour jeter les dés, et "meleagris" est la traduction latine de pintade, dont le plumage est tacheté à la manière des pétales de la Fritillaire. Son qualificatif de "pintade" signifie donc que comme pour la volaille, la fleur est tachetée.
La fritillaire pintade est une plante printanière, elle est vivace, bulbeuse, glabre, un peu glauque.
Elle fleurit de façon grégaire à partir de la mi-mars et pour environ un mois.
Jadis répandue dans les prairies inondables du Marais Poitevin, la fritillaire pintade s'est largement raréfiée à la suite des drainage, mise en culture, conversion en peupleraie intensive. Menacée de disparition dans de nombreux endroits cette jolie fleur suscite toujours la convoitise de certains promeneurs, alors que couper la tige affaiblit le bulbe et empêche la plante de se reproduire.
La fritillaire a rejoint la liste rouge des plantes protégées en Poitou - Charente et en Vendée, et notamment dans le Marais Poitevin.

POUR LA CONSERVER :

Pour conserver, voire favoriser le développement de la Fritillaire pintade, il faut respecter son biotope :

  • Ne pas la cueillir.

  • Maintien des inondations naturelles.

  • Pression du pâturage raisonnée, afin de limiter le tassement du sol.

  • Limitation des fertilisants et traitements phytosanitaire...

  • Favoriser la restauration des prairies humides.


















Dordogne, avril 2010.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches