samedi 10 avril 2010

Haïku

J'ai beau le cacher
il a montré sa couleur
mon désir d'amour
au point qu'on m'a demandé
ce qui faisait mon tourment

                  Taïra no Kanémori


























Traduit par René SIEFFERT

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches