dimanche 28 mars 2010

Souvent la capitale régionale polarise

un large territoire concentrique autour d'elle qui englobe une grande partie de la région. C'est le cas pour la Dordogne très largement incluse dans le champ d'influence de Bordeaux. C'est très évident dans le domaine économique (on remarque rapidement les petits camions blancs de livraison, immatriculés 33, qui sillonnent nos routes et irriguent le département des produits et services girondins), c'est aussi très vrai dans le domaine culturel.
Les deux dernières sorties spectacles concernent deux compagnies de Bordeaux, excellentes, chacune dans leur domaine.
Le Barber Shop Quartet est un quatuor vocal qui reprend la tradition des barbiers américains (je ne développe pas, j'ai déjà collé un article sur eux...). Le groupe se produit au petit théâtre des Beaux-Arts, près du TNBA de Bordeaux, un lieu chaud et intime, à jauge restreinte (120 ?) et très accueillant. Il faut essayer de voir leur spectacle avant que le groupe ne mute. Deux des quatre quitteront bientôt l'ensemble, dont le "petit fada", espèce de boute-en-train monté sur ressorts et qui a des capacités vocales surprenantes (voir le clip n°3 sur leur site). Ils sont en train de faire passer des auditions pour recruter, mais ce ne sera forcément pas pareil...
Voir le site de la troupe, avec les petites vidéos, qui ne rendent pas grand chose. C'est vraiment un spectacle à voir sur scène.
A Bordeaux, vendredi 26 mars.

http://www.barber-shop-quartet.com





La troupe Opéra Pagaï crée des spectacles où se mêlent la musique, les marionnettes, le jeu théâtral et une technique vidéo incroyable. Le spectacle "High Dolls" invente un supposé groupe de rock, joué par des marionnettes de grande taille (1m20) musiciennes (ce sont les manipulateurs, cachés derrière, qui jouent en direct). C'est déjà une performance technique. Mais le dispositif vidéo est exceptionnel. Il s'y mêle la prise d'images en direct projetées sur différents types d'écrans, la projection de films réalisés lors de la création du spectacle (avec des enfants notamment), des montages-superpositions d'images réalisés en direct... C'est un peu complexe à expliquer, il faut vraiment voir ça.
A Terrasson, samedi 27 mars.











http://www.operapagai.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches