samedi 8 juillet 2017

Un moment rare (2) : quand Superman s'invite chez moi !

Vendredi soir 7 juillet, Gabriele Lodovici est passé à la maison. En coup de vent, donc, seulement le temps d'une soirée et d'une nuit à Périgueux, mais ce fut un grand moment d'amitié. Je ne regrette pas mon inscription dans les douches chaudes...

Il a 42 ans, travaille à Bergamo près de Milan, comme web designer. Il est indépendant, son bureau est chez lui et il décide de son emploi du temps en toute liberté. Il a commencé par faire le "Giro", le tour d'Italie, quelques jours avant le vrai tour, en suivant précisément le parcours de la course. A l'arrivée, étonné d'y être parvenu, l'idée lui vient de rééditer avec le Tour de France. Ni une ni deux, il se lance, tentant de trouver chaque soir un point de chute sympathique et bon marché, ce que nous avons tenté de lui proposer.
Curieusement, le Tour de rance lui a paru plus difficile, à cause des conditions climatiques, très changeantes, alors qu'en Italie, le soleil l'a accompagné sur tout le parcours, et pour lui, c'est beaucoup plus simple. Il voyage léger, avec un sac profilé fixé sous sa selle. Il a été amené à réduire le volume de ce bagage, qui en est réduit à quelque chose de très minimal. A l'entendre, dans les étapes de montagne, le moindre objet superflu, sur son vélo (en carbone Ridley, de fabrication belge), se paye cher au sommet..

J'ai passé une excellente soirée en compagnie d'une sorte de Superman (il dit que plus rien ne l'effraie, qu'il se sent comme un super-héros !)


























































Je ne suis pas l'auteur de cette dernière photo...Trouvée là.

mercredi 5 juillet 2017

Un moment rare : quand Queen s'invite chez Green Day...

Exceptionnel. Le public de 65000 fans, qui attendait, le 1er juillet, le concert de Green Day a  repris le "Bohemian Rhapsody" de Queen, soutenu par un fond musical. Dans Hyde Park, à Londres. Et en plus, ils chantent juste, ce qui n'est pas évident pour cette mélodie.





De plus avant un concert de Green Day, qu'on a tant écouté, mais dont je ne suis pas l'actualité -je suis heureux d'apprendre qu'ils tournent encore....-

Ils sont trois sur scène, efficaces comme six...
Un petit rappel ?







Chronique de l'italien fou et heureux

Acte 1 : Je m'inscris sur le site warmshower.org
Il s'agit d'un site mettant en relation des cyclistes en balade avec des hébergeurs potentiels de ces cyclistes (une forme de "couchsurfing" spécifiquement pour les pédaleurs).

Acte 2 : Je reçois une demande d'hébergement d'un certain Gabriele Ludovici, qui prétend faire un tour de France à vélo, avant le vrai Tour, quelques jours avant les dopés.

Acte 3 : Après quelques échanges d'informations, je confirme finalement assez tardivement l'accueil sur le site. Gabriele me dit "Pas de problème, je serai là le 6 juillet".

Acte 4 : J'entends par hasard, le 5 juillet sur France Inter, une interview d'un italien dont je comprends très vite qu'il s'agit de mon voyageur.

Conclusion : je reçois demain soir une vedette de la bicyclette et de la radiophonie...
Conséquence de la conclusion : j'ai mis de la bière au frais dans mon frigo.







dimanche 2 juillet 2017

Je me souviens (46)

qu'un été de mon enfance, alors que j'avais environ 12 ans, dans le camping où nous étions avec mes parents et mes frères, j'avais fait seul la connaissance d'une fille de mon âge. Je ne me souviens plus dans quelles circonstances. Mes souvenirs précis débutent lorsqu'elle me proposa d'aller voir sa caravane, où elle était installée avec sa soeur. J'étais à la fois content de me faire une petite copine et intimidé car très peu déluré. Il faisait encore jour mais la caravane était éclairée à l'intérieur. La fille entre devant moi et je vois sa soeur, qu'elle me présente, qui était assise en face sur la banquette de l'autre côté d'une table centrale. Grande fille beaucoup plus mûre que sa cadette, assez jolie, au décolleté très ouvert, avec une cigarette aux lèvres. A côté d'elle, un type jeune aussi, serré contre elle, un bras passé derrière sa taille, le visage tout près de sa poitrine, et comme fasciné par la peau blanche. Il ne réagit même pas à notre arrivée. La grande soeur dit : " Qu'est-ce que vous venez faire ?" A quoi sa frangine répond qu'elle me faisait voir la caravane. La grande fait une moue agacée. On s'assoit en face d'eux, le type se trémoussant pour être toujours au plus près de la nana.
J'étais très mal à l'aise. Il était évident qu'on tombait fort mal dans leur programmation de soirée. Rien ne m'avait préparé à vivre ce genre de situation.
J'ai salué à voix basse, je me suis sauvé penaud, je n'ai jamais revu la fillette. Je me souviens d'un sentiment de léger dégoût. Pour moi, à l'âge que j'avais, ces filles n'étaient pas "fréquentables".

samedi 1 juillet 2017

Prescription d'écrans pour un enfant addict :

"Rien pendant la semaine, 3 h00 le samedi, 3 h00 le dimanche."

Alerte : des enfants sont enfermés dans une autre tour d'ivoire... Du reste, les symptômes sont très proches de ceux de l'autisme. Des portraits d'enfants que des enseignants reconnaitront.
J'aime bien l'attitude de la pédiatre qui discute avec les parents désemparés. On ne guérit pas facilement en culpabilisant...