jeudi 4 mars 2010

Ça (re)commence demain soir !















Comment les distinguer de la masse des propositions théâtrales ?

Chaque année, ils cuisinent à leur sauce une oeuvre classique, qu'ils triturent avec entrain et bon goût, et assaisonnent de chansons de leur crû. 

Pour goûter au tout de leur crû, donc, ne manquez pas "La chanteuse lyrique sans cheveux".

Séance de rattrapage possible le 20 mars, au lycée Rousseau, à Laval, où il y a des lustres qui n'éclairent plus guère, je me cultivais (un acné) avec beaucoup de sérieux, et où je rencontris le metteur en scène/acteur/chanteur/composeur/tritureur de textes de cette mémorable -elle le sera dès que mémorée- création, Filipji.

Bien sûr, tout ça se tient en Pays de la Loire, car ces gens là n'ont pas eu la présence d'esprit de se transplanter en Aquitaine.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches