dimanche 28 mars 2010

Au moment de la réplique :

"Touche pas au grisbi, salope !", ils ont arrêté le film (les tontons flingueurs), rallumé les lumières, et servi un coup de gnôle à tous les spectateurs de la salle éberlués.
C'était à Ribérac, pour fêter le départ en retraite de Gervaise, qui s'occupait du cinéma depuis des années.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches