dimanche 16 septembre 2012

Vous voulez sentir les coups de vent salés, contempler le ciel noir des tempêtes qui montent,

respirer les secrets qu'éclairent faiblement un halo de lumière jaune aux fenêtres des maisons de la côte ?
Laissez vous rouler par les déferlantes...
























Le prix des lectrices de Elle, effrayant en soi, ne doit décourager personne. A rapprocher de "Paul dans sa vie" pour l'ambiance, tout là-haut du Cotentin.

http://ecoutesiilpleut.blogspot.fr/2012/07/paul-dans-sa-vie.html


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches