dimanche 9 septembre 2012

Temple vide

[Magali est consultante dans une entreprise de recrutement, responsable d'un secteur. Elle pense à ses collègues, à leur vie ordinaire, dans laquelle chacun tente de se distinguer...]
...
"Ils ne sont déjà plus des individus, ils sont les organes provisoires d'un être supérieur, Magali ne l'oublie pas, et ils ne seront jamais rien d'autre, même s'ils essaient de s'échapper, car un organe coupé est un déchet, pas un individu. Pourtant, ils essaient tous désespérément d'exister et d'être reconnus, et d'être uniques, ils ont leur page personnelle sur Internet, ils y publient leurs photos, ils y expriment leurs opinions, ils y dressent la liste de leurs goûts, de leurs attentes et de leurs centres d'intérêt, comme autant de preuves tangibles de leur existence, et ils ne parviennent qu'à bâtir un temple vide dédié au culte d'un fantôme."
...

Trouvé dans :
























Une écriture complexe et riche, un fil narratif pas facile à suivre, la pensée du narrateur se déroule pendant qu'il rumine de sombres souvenirs.
Je souhaitais faire connaissance avec cet auteur dont le dernier roman est encensé par la critique :




















Sauf que mon libraire préféré n'est pas tombé sous le charme. On attendra d'en savoir plus, et la version de poche.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches