lundi 29 janvier 2018

Makala, film d'Emmanuel Gras

sorti en mai 2017.

Le synopsis est hyper simple. Un type dans un village du Congo, veut construire une maison pour loger mieux sa famille. Dans la brousse, il abat un grand arbre avec lequel il fait du charbon. Grace à un vélo sur lequel il amoncelle ses sacs, il pousse son chargement péniblement sur les 50 km qui le séparent de la ville où finalement il réussit à vendre sa marchandise.
Allez faire un film passionnant de 1h36 avec un scénario aussi rabougri !
C'est que la caméra ne le lâche pas d'une semelle, on l'entend respirer tout du long, on sue avec lui, on devine ses pensées. Le voyage est une odyssée et un calvaire. L'arrivée en ville, de nuit, est dantesque, au milieu des ordures qui finissent de brûler sur la rue, de tous ces commerçants et ces trafiquants à l'affut des bons coups. Et le bruit insupportable des véhicules en tous genres.

C'est une expérience à tenter, dès que possible...









Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches