mercredi 23 juin 2010

A la façon de P. V. A.

pauvre corps vie sans A             Argh...
désolé       ossé     que je te troue...ve....nulle
///
pars
///
or les orgues de ta barbarie je prends

et pousse à jouir ceux qui
mais poussez vous moi eux dans le colis
mateur

je prends je lâche redoutedoublebouche
sang écarlate à laver

on...on....on....on....niais plus
jamais

je /// sang

froid tous ces jours qui me
raccourcissent

crache moi dans ta poche
valise sans F...ond froide nuit sans
T...oi

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches