mercredi 2 juin 2010

Attente

Sur l'horizon vibrant
Dans l'air chaud du matin
Un petit point fébrile
Comme un cairn émergeant
De la neige nouvelle
Perdu dans le lointain
Est-ce toi qui me reviens ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches