dimanche 25 novembre 2012

Cyanure, de Camilla Läckberg

Chouette petit polar, huis clos empoisonné, panier de crabes au milieu duquel se retrouve plongé Martin, policier invité car petit copain tout neuf d'une fille de la famille. Le groupe se retrouve coincé par le gel et la tempête, sur une île où la famille possède un grand bâtiment qui sert habituellement de gîte pour touristes en quête de sauvagerie. Or voilà t-y pas que le patriarche, qui possède tout et son contraire (il est richissime), juste après avoir réglé ses comptes avec tous les membres de la famille à qui il reproche de ne penser qu'à son argent, que, constate t-il personne n'a su mettre à profit, voilà t-y pas disais-je, que ce vieux perclus de couronnes et de rhumatismes vient à claquer en public et à la surprise générale, il venait juste d'avaler un verre d'eau acidulée. 




















Camilla Läckberg

Photo non créditée sur le site d'origine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches