vendredi 27 avril 2012

Normalement, dans la vraie vie des vrais gens qui ont un vrai travail,

ça ne se fait pas !
Chacun se débrouille comme il peut avec ce qu'il a. On n'a pas à surexpliquer. D'ailleurs, souvent, on n'a rien à en dire, ou que des conneries.
Mais là, je me suis dit que si on me soumettait ça, ça me passerait à 15000 miles au-dessus...
Donc ça casse pas trois pattes à un connard, mais le gag il était double.
Par tresse/détresse d'abord, puis par le lien corde/ficelle/pain.

















C'est marrant, je sens une forme de déception chez certains d'entre nous... Il vaut mieux faire une croix dessus...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches