lundi 12 novembre 2018

Tropique de la violence, de Natacha Appanah

Un roman court, choc, coup de poing. Un témoignage aussi, de la situation dégradée de Mayotte, île française saturée de misère. Moïse, un ado arrivé clandestinement sur l'île est recueilli par une infirmière mais lui échappe lentement et est progressivement absorbé par le gang de Bruce, un caïd de quartier, à peine plus âgé que lui.
Le texte est écrit à la première personne, puisque chaque personnage témoigne tour à tour, et chaque chapitre porte en titre le nom de celui qui s'exprime.

Une écriture inspirée, une très belle découverte.

Natacha Appanah, née en 1973, est d'origine mauricienne, ce livre était en 2016 son 7ème roman.






























Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches