jeudi 1 septembre 2011

Les Euphorismes de Grégoire

Absorbé par les recherches sur l'infiniment grand, puis sur l'infiniment petit, le scientifique a négligé, de façon coupable, le fantastique potentiel de l'infiniment moyen.

Euphorisme n° 227


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches