lundi 4 mars 2019

Ils ont combattu pour la Patrie, de Mikhaïl Cholokhov

Qui se souvient de cet auteur soviétique, né en 1905 et mort en 1984 ? Pourtant il obtint le prix Nobel de littérature en 1965. La lecture de biographies de ce russe nous convaint que c'est l'auteur d'une oeuvre majeure, "le Don paisible", et que le reste de ses écrits n'est pas à la hauteur de ce roman remarquable, souvent comparé à "Guerre et Paix" de Tolstoï.
Pourtant, la lecture d' "Ils ont combattu pour la patrie", est enthousiasmante, les hommes sont des personnalités riches et leur langage a cette verve qu'on devait trouver effectivement chez ces soldats aguerris qui ne se parlent qu'en s'invectivant, presque toujours sur un ton ironique et acerbe.
On se trouve dans les plaines de l'Ukraine, lors du repli de l'armée rouge devant la progression des panzers allemands, après qu'Hitler ait dénoncé (trahi) le pacte germano-soviétique. Le roman fait un portrait élogieux de ces résistants, il les dresse en héros, tout en montrant leurs faiblesses humaines sans complaisance. Je pense que ces hommes ont vraiment existé. On connaît l'incroyable résistance de cette armée repliée ensuite sur Stalingrad, et comment ils se sont sacrifiés par bataillons entiers pour résister à la Wehrmacht.
Ceci dit, la lecture du Don paisible devrait être la meilleure façon d'approcher cet auteur qui fut tout de même, il faut le préciser, un vrai apparatchik soviétique, membre de grandes académies et proche des dirigeants de l'URSS qu'il accompagna à l'occasion lors de voyages officiels à l'étranger.





























C'est dans cette édition antique sur un exemplaire très abimé, que j'ai lu ce texte...

Merci Jacques pour cette suggestion !
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches