dimanche 5 juin 2016

Lore, de Cate Shortland

Un excellent moment d'Histoire, qui revient sur celles -les histoires- d'enfants allemands, gosses de nazis, qui tentent de survivre à la débâcle, en traversant l'Allemagne de 1945 pour rejoindre leur grand-mère dans le nord du pays. Encore tout imprégnés de l'idéologie nauséabonde de leurs parents, ces gamins livrés à eux-mêmes font la rencontre d'un jeune homme lui aussi en fuite, qui se révélera être juif, et se prendra d'amitié pour la jeune fille. Le film tresse les fils complexes de cette situation, rendue difficile par la mentalité raciste que n'abandonne pas l'aînée des enfants, la grande ado qui mène le groupe, tout en étant attirée par le jeune homme.

La photographie est superbe et ne va pas chercher dans les espèces de sépias qui stigmatisent trop souvent les reconstitutions historiques. Au contraire, les couleurs sont vives, et donnent une image plus contemporaine à l'aventure.

Un film de février 2013.

Saskia Rosendahl et Kai Malina y jouent -excellemment- les rôles principaux.

















Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches