jeudi 2 juin 2016

Qu'est-ce qu'un enclos paroissial ?

En Bretagne, c'est un espace délimité par une enceinte de pierre, où l'on trouve toujours l'église paroissiale, le plus souvent le cimetière, et au moins un calvaire, qui peut se limiter à croix de pierre sculptée, qui porte en principe le Christ crucifié, mais peut être très développé avec la représentation importante des personnages divers. A ceci peuvent s'ajouter selon les cas un portail monumental, qui peut éventuellement supporter un calvaire, et parfois un ossuaire, qui ressemble à une petite chapelle.

Dans l'histoire bretonne, la grande époque de leur construction, ce sont les XVIème et XVIIème siècles. C'est une période de prospérité économique pour la Bretagne, liée à la culture du lin, et au commerce des toiles fabriquées avec les fibres de la tige de cette céréale.
Les autorités religieuses bretonnes auraient exercé une considérable pression pour qu'une partie des bénéfices engrangés par les gros "laboureurs" du secteur soient investis dans la construction de ces ensembles sculptés remarquables. Il faut noter que souvent, même sans l'ensemble des créations extérieures à l'église, celle-ci est souvent magnifique, avec un portique d'entrée où veillent encore, souvent intactes, les statues géantes des 12 apôtres.
Comme ici, à Pencrann.


















Mais ce qu'on a le mieux préféré, c'est l'expression des visages de pierre.








































Dans ces représentations bibliques, ce qui est étonnant, c'est que les personnages vêtus le sont à la mode bretonne de cette époque baroque.





















Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches