samedi 21 décembre 2019

Avec 40 % d’espace en moins, les voies cyclables peuvent faire passer deux fois plus de personnes

La grève des transports parisiens a une vertu cachée. Les usagers des transports collectifs se reportent sur le vélo. Les variations à la hausse sont spectaculaires. Partout le trafic des cyclistes a plus que doublé. Voyez le graphique des fréquentations en quelques points repères de la capitale.

Il est aussi possible de calculer, avec cet usage renforcé des voies cyclables, leur utilité potentielle par m²  comparée à celle des espaces dévolus à la circulation automobile. Le résultat est sans appel.

Je propose qu'on inverse la part des surfaces consacrées à la voiture et celle accordée aux vélos ?

Et les cités redeviendraient vivables !

L'article complet de Pierre Breteau, sur le site du Monde :

"
Depuis le début de la grève des transports, le 5 décembre, le trafic automobile a augmenté en Ile-de-France – et les embouteillages aussi. Dans le même temps, les Parisiens ont manifestement choisi de se déplacer davantage à vélo.

Les services de la Ville de Paris ont effectué des comptages sur plusieurs grands axes de la capitale. Leurs configurations sont diverses : certains comportent deux voies réservées aux automobilistes pour une voie cyclable, d’autres, comme la rue de Rivoli, n’ont qu’une file pour les voitures et deux pour les vélos.

L’artère la plus intéressante à étudier est sans doute le boulevard Voltaire, qui traverse l’est de la capitale, de la place de la République à la place de la Nation sur 2,85 km. Cet axe dispose de deux voies pour les déplacements motorisés (soit 6,50 m de large), ainsi que de deux bandes de stationnement (2 × 1,80 m de plus), et deux voies cyclables (de 1,95 m chacune, soit 3,90 m de large).

Avec 40 % d’espace en moins, les voies cyclables peuvent faire passer deux fois plus de personnes


Les comptages révèlent qu’aux heures de pointe le nombre de voitures plafonne à moins de 780 à l’heure. Si l’on applique la moyenne de 1,1 personne par automobile à Paris, ce mode de déplacement permet de déplacer 850 personnes par heure, sur une surface totale de 1,8 hectare.
Sur les deux voies cyclables, qui occupent 1,1 hectare sur l’intégralité du boulevard, les services de la Ville ont relevé un maximum de 1 405 cyclistes, jeudi 12 décembre entre 9 heures et 10 heures précisément.
Retrouvez ci-dessous le comparatif du trafic automobile et cycliste sur le boulevard Voltaire, selon les relevés fournis par les services de la Ville.
Deux fois plus de vélos que d’autos aux heures de pointe pendant la grève
Ce graphique représente le nombre de vélos et d’automobiles comptés heure par heure, boulevard Voltaire à Paris (11e arrondissement), de lundi 2 à dimanche 15 décembre. La Ville de Paris dispose de 56 points de mesure répartis dans toute la ville.
"




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches