samedi 29 août 2015

Le collier rouge, de Jean-Christophe Rufin

Un très beau récit, une forme de parabole sur le refus de la guerre écrite à partir d'une anecdote authentique. On ne comprend le fond du problème qu'à la fin : "De quoi Morlac, le paysan revenu de la guerre en héros , est-il accusé ?"
Et quel rôle a joué ce chien qui ne cesse de hurler au-dehors ?
Vite lu, car 162 pages d'une écriture fluide de nouveau (j'avais aimé auparavant "Rouge Brésil" et "Globalia").




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches