dimanche 11 décembre 2016

Retour sur deux films de 2014 qui m'avaient échappés

Ugly, film indien de Anurag Kashyap avec Ronit Roy, Tejaswini Kolhapure.

Dans une métropole indienne, une petite fille est enlevée dans une rue animée. Son père l'avait laissée dans une voiture pour 10 minutes. Il est acteur et passait voir son impressario et ami pour une affaire professionnelle. Se rendant compte de la disparition, les deux hommes se jettent à la poursuite du premier suspect -qui finit sous les roues d'une voiture- puis dans une enquête pleine de rebondissements. Premier souci : le flic chargé de l'enquête n'est autre que le beau-père de la petite fille disparue... Et il n'est pas très arrangeant.
Une plongée palpitante dans la complexité de la société indienne, où l'on croise des tas de malaises et de mal-être, avec un point d'orgue final affreux et magistral.

Sorti en mai 2014









Leviathan, film russe de Andrey Zvyagintsev avec Aleksey Serebryakov, Elena Lyadova

Le synopsis de Allociné :  

"Kolia habite une petite ville au bord de la mer de Barents, au nord de la Russie. Il tient un garage qui jouxte la maison où il vit avec sa jeune femme Lylia et son fils Roma qu’il a eu d’un précédent mariage.
Vadim Cheleviat, le Maire de la ville, souhaite s’approprier le terrain de Kolia, sa maison et son garage. Il a des projets. Il tente d’abord de l’acheter mais Kolia ne peut pas supporter l’idée de perdre tout ce qu’il possède, non seulement le terrain mais aussi la beauté qui l’entoure depuis sa naissance. Alors Vadim Cheleviat devient plus agressif..."

Un superbe film très dramatique, où l'on approche les rouages pourris des pouvoirs locaux en Russie. Comme dans "Ugly", les victimes vont se retrouver sur le banc des accusés...

Sorti en septembre 2014







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches