samedi 12 mars 2011

On me l'a offert,
























j'y peux rien, c'est pas de ma faute, autant accuser une jolie fille d'être séduisante.
Je l'ai lu.
Je sais, c'est impardonnable, il y a des taches sur un débile qui ne s'en vont plus.
Et en plus,
j'ai bien rigolé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches