jeudi 25 octobre 2018

Ma porte était ouverte

alors
la lumière est entrée
elle s'est vomie en grands flots blonds
qu'on voit danser
et dans ses volutes d'or
subtiles et contournées
il m'a bien semblé qu'apparaissait
un chaton tout petit
sur le dos essayant d'attraper
toutes griffes dehors
les miasmes de poussière
volant en suspension
dans les rais de lumière
donnant de petits coups
dans la chaleur de l'air
de ses pattes malhabiles
apprenti prédateur de proies invisibles
mais un coup de vent subit
brusque inattendu
a claqué là mon huis
engloutissant dans le gris du plancher
redevenu si terne
les songes obsolètes
et m'a rendu dans l'ombre froide
au souvenir transi
de ta jeune silhouette
partie également
lorsque
ma porte était ouverte


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches