mardi 22 septembre 2015

Je me souviens (38)

sans doute à cause de l'actualité des flux migratoires en Europe, avoir lu, il y a longtemps, un article du Monde rappelant le positionnement de la Hongrie par rapport au régime nazi pendant la guerre. J'étais avec Laure, une étudiante qui faisait partie du petit groupe de la fac d'Angers se rendant à l'université d'Osnabrück, pour une session d'histoire en langue allemande. Dans le car, Laure et moi lisions ensemble le journal quand le prof qui nous emmenait, Mr Tonnerre, était venu nous déranger avec des questions administratives qui nous indifféraient. L'article racontait comment ce pays était le seul dans la zone de conquête nazie où les hitlériens n'avaient pas eu besoin de susciter de gouvernement fantoche en Hongrie, tellement ce pays se comportait en allié objectif. Les soldats hongrois se sont battus aux côtés de la Wehrrmacht, contre les Soviétiques, et les centaines de milliers de juifs hongrois déportés l'ont été (surtout vers Auschwitz) par les hongrois eux-mêmes. L'intervention militaire allemande de 1944 en Hongrie ne fut pas répressive, mais visait à soutenir les efforts des forces hongroises pour s'opposer à l'avancée soviétique.

J'ai relu ça.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches