mardi 17 mars 2015

Jean-Claude Carrière a écrit "le vin bourru"

en 2000, pour relater les souvenirs de son enfance, et faire part de ses réflexions quant à l'évolution du monde. J'aime beaucoup. C'est le genre de bouquin totalement ignoré ou peu prisé du grand public (je l'ai acquis pour 90 cts, le port m'a coûté plus cher...) qui se révèle vraiment instructif. J.-C. Carrière est une forme d'archétype de la culture humaniste française. Comme il touche à tout, il commente les faits historiques, géographiques, économiques de façon pertinente, passionnante même selon mon avis que j'ai.
Il est né à Colombières-sur-Orb, dans l'Hérault, de parents viticulteurs. Pendant la période des vendanges. Le secrétaire de mairie, lui-même viticulteur, a fait son boulot sans traîner, pressé de retourner à sa récolte. Il a vieilli le Jean-Claude de deux jours, ce qui se lit encore aujourd'hui, quand on tape son nom sur G...gl..























En sautant 4 lignes de lecture, on passe du 19 au 17 septembre pour sa date de naissance. Etonnant, non ?

Mais ceci n'est qu'un détail rigolo. L'essentiel est là-dedans...

























Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches