mercredi 9 mai 2018

A l'heure des souvenirs, de Ritesh Batra

d’après le roman de Julian Barnes.

"Par le réalisateur de The Lunchbox.
Dans son magasin de photographie de Londres, Tony Webster, un septuagénaire un peu grincheux, mène une existence tranquille. Sa vie est bousculée lorsque la mère de Veronica Ford, son premier amour, lui fait un étonnant legs : le journal intime d'Adrian Finn, son meilleur ami du lycée. Replongé dans le passé, Tony va être confronté aux secrets enfouis de sa jeunesse et découvrir ce qui lui avait alors échappé. Laissez le charme agir…"
(Notice Ciné-Cinéma)

Bon, le charme n'a pas agi. Pour moi, c'est un film fort moyen, on n'arrive pas à se passionner pour cette histoire de passé enfoui, du reste, l'explication finale n'est pas claire, on ne capte pas bien le tréfond de l'histoire. 


Du même auteur, on préfèrera donc l'excellent "The Lunchbox" qui vous emmènera dans l'organisation du  quotidien des travailleurs indiens.































































Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches