lundi 15 mai 2017

Salut les caprins !

Deux -bons- films ou les biquettes jouent les starlettes :

un documentaire français de 2013 réalisé par Sophie Audier.
"Les chèvres de ma mère."
L'histoire vraie donc de la cessation d'activité d'un éleveuse rattrapée par les âges canoniques d'une retraite bien méritée, installée près des gorges du Verdon, mais qui a un mal de chien à céder ses bêtes à la jeune Anne-Sophie, qui cherche à s'installer et aimerait bien reprendre le fonds de l'exploitation.






Les Chèvres de ma mère par PremiereFR


et

"Le quattro volte", de Michelangelo Frammartino, film de 2010
Un film sans parole ni commentaire, une espèce de fiction-reportage qui suit le quotidien des chèvres  du vieux berger, lequel soigne ses misères avec de la poussière récoltée dans l'église.  Ce qui ne l'empêchera pas de calancher bientôt. Mais ce film suit aussi la vie du village, les préparatifs du montage de la charbonnière, le tout dans des paysages calabrais à couper le souffle brûlant de l'Etna.








Le Quattro Volte - Bande annonce Vost FR par _Caprice_


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches