dimanche 18 novembre 2012

Accabadora

De Michela Murgia

En Sardaigne (l'auteur est sardignaise d'origine), il existait pour les parents qui avaient trop d'enfants ou trop peu de moyens pour les élever, la possibilité de donner son enfant à quelqu'un du village, qui l'adopte.
La petite Maria, 6 ans, va donc devoir vivre chez une femme célibataire, couturière de profession, qui sera une bonne mère de substitution. (En Sardaigne autrefois, le "1 papa, 1 maman..." des songe-creux roses et blancs, n'avait pas cours dans tous les cas de figure...)
Mais pour quelle raison cette femme-là s'absente t-elle certaines nuits ? Là encore se cache une tradition sardonique *, et le tout forme un petit roman de 200 pages très superbe.


* de Sardaigne




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches