samedi 18 février 2012

Ali Ferzat est un caricaturiste syrien de 61 ans

qui a passé un mauvais quart d'heure, en août 2011, en compagnie des barbouzes de Bachar le Sanglant. Il lui ont méthodiquement brisé les doigts, comme autrefois les soldats chiliens s'en prenant à Victor Jara...*
Un dessin de lui (mais dont l'auteur est anonyme) circule sur le net, où il défie encore comme il peut ses agresseurs...
























Dessin publié dans un dossier du Monde, aujourd'hui, consacré aux artistes syriens "Syrie, l'art en armes"

Il est réfugié au Koweit depuis octobre 2011.

*Les chiliens avaient fait pire, ils avaient coupé les doigts du guitariste...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches