lundi 6 mai 2019

Blanche comme Neige, de Anne Fontaine

Je suis allé voir ça, j'ai bien aimé. Lou de Laâge est une fausse ingénue parfaite qui joue la princesse enjoleuse et libre alors qu'Isabelle Huppert, bouffée par la jalousie est délicieusement perfide et odieuse sous des sourires carnassiers. Il y a aussi Vincent Macaigne, quel drôle de personnage celui-là, très séduisant perdu dans sa timidité maladive, et Damien Bonnard, qui joue les deux frères jumeaux, c'est lui qui a remporté la palme des câlins filmés à la jeune actrice Lou, puisqu'elle fricote avec les deux frères tour à tour.
Une adaptation contemporaine du conte traditionnel, limpide, peut-être trop, il y manque sans doute un peu de mystère, des implicites à gamberge, je ne sais pas...
Reste que pour moi, c'est un film savoureux.





Sous les noms de la princesse et de la reine-mère vous vous dites ; les sept noms d'acteurs, tous des hommes, là, c'est les sept nains, forcément. Le problème c'est que vous ne suivez pas ce qu'on vous dit personne ne prend de note alors c'est sûr que c'est bien la peine d'espliquer aux gens ! Nan mais comme Damien Bonnard joue deux amoureux de la princesse, alors y'a un nom de trop. C'est Charles Berling, lui il fait le vieux roi fatigué et déchu...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches