samedi 20 janvier 2018

La neige noire, de Paul Lynch

Publié en septembre 2015, ce roman très noir nous plonge dans une Irlande rurale rude, où toute humanité est marquée par l'âpreté des conditions de vie, et où il faut une grande détermination pour tenter d'intégrer les populations locales. C'est pourtant ce que tentent Banabas ,sa compagne Eskra et leur fils Billy. Pour Barnabas, c'est un retour sur ses terres d'origine, après une période d'expatriation aux USA, pour elle, c'est une découverte.
Le couple est mis en grande difficulté lorsqu'un incendie détruit l'étable de leur ferme, faisant périr cruellement tout leur cheptel bovin. Un voisin venu à la rescousse étant mort dans le bâtiment en feu, cette disparition tragique sera reprochée à Barnabas qui avait pourtant lui aussi failli perdre la vie dans l'embrasement. Ce reproche sera comme un premier coin enfoncé entre le couple et les populations voisines, couple qui dès lors va lentement sombrer dans une suite tragique d'erreurs, d'incompréhensions et de réactions excessives menant lentement inexorablement, c'est là le charme du drame que l'on sent monter, à un dénouement simplement atroce.

Ô toi le lecteur qui entreprend d'entrer en ce récit, abandonne tout espoir !

...mais tu auras fait l'excellent choix d'une lecture très marquante, durablement.
Belle écriture, sans grande originalité, mais fluide.



Paul Lynch, l'auteur, à propos de son roman.
























Lecture judicieusement conseillée par Cathy, librairie "Des livres et nous", à Périgueux...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches