vendredi 18 mars 2016

J'aimerais porter à l'attention de tous que

j'ai lu un livre en entier.

Qui s'appelle "Remorques", de Roger Vercel, et que c'est tout à fait formidable. Ceci parut en 1935, et c'est vrai qu'il y a quelque chose d'un peu suranné dans l'écriture, une tournure classique, que je n'abhorre point pour litotiser comme une bête.
Il y est question d'un type qui fait capitaine de remorqueur sauveteur en haute mer de son métier. Or un jour, il quitte la douce compagnie de son épouse pour aller au secours d'un navire grec en perdition grave. L'expédition manque de tourner à la cata, mais surtout, au final, les sauveteurs se font avoir par le commandant de l'hellène rafiot, qui échappe aux indemnités de sauvetage normalement dues, par une entourloupe digne du pirote qui soit.
Le capitaine retrouve son épouse en mauvais état (elle est très malade) et tout à coup, le récit prend de l'épaisseur car le type se rend compte qu'il a négligé sa chérie pour se dévouer au sauvetage des autres. Les liens qu'il établit tout à coup entre sa vie pro et son état de mari lui apparaissent soudainement cruels.
Bon.
Mais je vous signale que j'ai trouvé ce bouquin dans une boîte de DVD, à la médiathèque de Périgueux, en fait. Car ceci a fait l'objet d'une adaptation à l'écran avec le Gabin et la Morgan, en 1941, en plein dans la guerre.

Et je m'en vais le passer dans mon lecteur, cher lecteur, pour vous en dire des nouvelles.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches