jeudi 14 janvier 2016

Vous savez, puisque vous n'êtes pas sans l'avoir remarqué,

les librairies des grands musées sont de puissantes ressources de trucs introuvables, possiblement étonnants et quelquefois risibles sans moquerie.

C'est le cas de ce truc, petit livret a priori insignifiant, que je dégustis tout à trac, et dont je vous invite à partager ma joie que j'eus à en parcourir.

























Chaque double page, une posture qui a un objet très pratique, utilitaire même, du quotidien...


Celle-ci est une de mes préférées, mais je vous en proposerai d'autres...


















Bien sûr, cette petite rubrique dont la légèreté le dispute à rien du tout (elle est pacifique dans l'âme), est dédiée à Béa...

Et pis tiens, une autre, tout de suite :



















Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches