jeudi 29 octobre 2015

Une info qui entre en résonnance avec l'exposé d'hier soir (de Raoul-Marc JENNAR sur le TAFTA)

Il s'agit d'un scandale qui semble passer inaperçu. Même Libération tente un titre qui ne dénonce rien...

http://www.liberation.fr/futurs/2015/10/28/l-ue-etablit-un-seuil-de-tolerance-sur-les-emissions-de-diesel-colere-des-ecologistes_1409632

Pourtant, on a là sous les yeux, au grand jour, la preuve de la collusion des grands groupes industriels avec le pouvoir européen. L'Europe avait déjà un seuil de tolérance d'émission d'oxyde d'azote (émis par les moteurs diesel) deux fois moins strict que les USA (c'est d'ailleurs une exception car souvent, les normes européennes, dans tous les domaines, sont plus drastiques que les étasuniennes, ce qui est rappelé par Jennar dans sa conférence). Or, pour contrebalancer les effets économiques de la fraude des constructeurs (essentiellement allemands) sur les mesures d'émissions de gaz polluants, on relève les taux autorisés. On privilégie donc les intérêts économiques immédiats par rapport aux impératifs de santé publique.

Qui peut encore croire à l'indépendance des pouvoirs politiques (le gouvernement français a donné son accord pour ça...) face aux multinationales ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches