jeudi 25 octobre 2012

Séance rose

Forger le sabre d’airain
Montrer le cap
Sans les mains
Plonger dans le métro
Sous tes reins
Faire vibrer tes anches fines
Par des placements attractifs
Stimuler ma croissance
C'est en ce rose
Poème si tant nul
Où les faits s'exposent
Qu'il en est ridicule

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches