dimanche 1 juillet 2012

"Mourir ? Plutôt crever !"

Cette vidéo est un documentaire reportage sur Siné. Les premières images le suivent au cimetière Montmartre. Il est avec Benoît Delépine (de Groland), et un autre copain. Ils viennent pour demander un caveau collectif, où leurs urnes pourraient être déposées, histoire qu'ils se tiennent encore chaud dans l'au-delà.

Ça fourmille d'anecdotes joyeuses, on y croise Prévert, Malcolm X, Guy Bedos, BHL dans le rôle de çui qu'a rien compris et plein d'amis dessinateurs ou sympathisants (Defeil de Ton, Quadruppani...) Parfois, les conneries qu'il a faites le font encore rire des années après. 
Il a commencé par lancer un journal tout seul ou presque, "Siné Massacre". Cibles prioritaires : les curés, les militaires, le pouvoir. De Gaulle. 
























9 numéros, 9 procès (pas également répartis, un seul d'entre eux lui en valu 5...) A l'époque, Siné s'était rapproché d'un collectif d'avocats pro FLN, dont Vergès faisait partie et il leur avait demandé d'assurer sa défense. Ils étaient 9 aussi (pourquoi que des 9 dans c't'histoire ?) La loi obligeait le juge à recevoir tous les avocats pour l'instruction... Avec leurs emplois du temps impossibles, ça traînait évidemment pendant des années... Une bonne blague, ça le fait encore rigoler aujourd'hui. Le documentaire ne dit pas qui les a gagnés ces procès, on s'en fout...

En revanche, on suit le procès de l'été 2008 jusqu'à son terme, quand Val et Charlie-Hebdo avaient été condamnés pour licenciement abusif, suite à un article de Siné auquel on reprochait d'avoir des accents antisémites. 
Bedos vient défendre son ami, et BHL intervient pour accabler le dessinateur, et défendre Val et le fils Sarkozy, puisqu'il s'agissait de lui dans l'article.

Un article de Gérard Filoche

A la fin retour au cimetière. Siné veut faire ériger un monument sur le caveau : un poing qui sort du sol en fracassant la pierre tombale, le majeur seul levé au ciel... Une épitaphe gravée dessus "Mourir ? Plutôt crever !" Il souhaiterait un truc un peu monumental, (1.50 m de hauteur)... Les autres trouvent pas ça terrible comme idée, y'a débat...


Tout ça pour dire que si vous tombez là-dessus, délectez-en vous, c'est savoureux.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches