dimanche 31 juillet 2011

Le triptyque de Portmain au petit matin


Sans prévenir,


Soudain le sentiment qu'il fallait être à ce moment précis, à cet endroit



Pour être

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches