mardi 18 février 2020

Ce n'est pas un black block qui témoigne de l'ultra-violence policière, mais un ancien directeur de cabinet du préfet...

De ce témoignage, il est question dans la conférence de Lordon, juste ci-dessous...

Des policiers qui tutoient systématiquement, qui insultent à tour de bras et qui frappent comme des sourds des gens qui ne font que marcher paisiblement… au point de briser leur matraque…

La Dordogne n'est pas citée directement comme lieu de sévices, mais ce monsieur a été en poste chez nous...

Un témoignage indispensable !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches