mardi 12 février 2019

Extrait de "Seul le bleu reste", de Samaël Steiner


Les cerisiers sont lourds

comme les amoureux surpris par l'orage.

Je connais une femme, sur la route,

infatigable,

qui pèse les morts,

lutte jusqu'à ce que la mer tombe,

et c'est pour elle que je dis, maintenant :

les cerisiers sont lourds

comme les amoureux surpris par l'orage.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches