jeudi 3 novembre 2016

Je crois me souvenir (2)*

que lors des après-midis embrasés de soleil, quand Claude et Claudine montaient faire leur sieste dans le grenier, j'avais le temps de ranger toute la cuisine et d'étendre le linge dans le verger avant qu'ils ne redescendent à peine reposés.


* Cette nouvelle rubrique rassemble de faux souvenirs, créés de toutes pièces...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches