vendredi 10 juin 2016

L'Etat français protège les polleurs-tueurs* bretons.

Vous en doutez ?

Merci "Les pieds sur terre", France-Culture





* Il s'agit évidemment moins d'accabler les paysans bretons, eux-mêmes prisonniers d'un système d'exploitation dont ils ne peuvent que difficilement s'extraire, que les promoteurs-diffuseurs des produits polluants qui mènent au désastre...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches