mardi 21 juillet 2015

Les plus fidèles d'entre vous

auront noté que les promotions publicitaires ne sont guère de rigueur sur ces pages, et qu'il est même notoire que j'abhorre toute forme de mensongerie à visée commerciale, cependant voilà t-y pas qu' il me prend, pas plus tard que maintenant, d'en rédiger une, ravi que je fus de l'effet bénéfique pour la santé mentale, de la pratique raisonnée de cet objet a priori destiné aux grands enfants, mais fréquentable par des mioches rattrapés par une limite d'âge discutable comme je, car sauf votre respect, et encore mieux avec, je ne puis que vous conseiller le montage d'un de ces objets diaboliques qui s'auto-meuvent par la grâce des rayonnements d'un soleil appelé à nous frire la gueule de mieux en plus à mesure que les nuages mourront dans nos horizons surchauffés.

Avec cette boîte magique, on peut fabriquer 22 modèles de véhicules mus par un moteur alimenté soit par des piles, soit par deux mini-panneaux solaires, de 3 cm x 6 cm chacun.

Le résultat est étonnant, car il donne à réfléchir sur les capacités de transformation du rayonnement solaire en énergie motrice...

Le modèle n°5 est une moto tricycle.




















Et ça roule sans piles, au soleil. Quand le soleil se cache, le véhicule s'arrête.


video








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

postiches