dimanche 25 mars 2012

Coup sur coup sur coup,

emprunté trois films norvégiens, sans le faire exprès par excès d'abus de scandinavophilie, non, seulement sur leur bonne mine.

Toi prendre, tout très bon.

























De Rune Denstad Langlo, 2010
Un genre de road movie dans la neige, bien déjanté. A voir rien que pour la scène du suicide du lapon sous sa tente...
























De Hans Petter Molland, 2011
Là encore, de l'humour et de la dérision...

























De Eric Poppe, 2009

Ici, on quitte le registre tragi-comique pour plonger (c'est le terme approprié) dans le dramatique en plein.
Cependant, les trois films ont ce curieux point commun qu'ils racontent l'histoire de types qui sortent d'expériences douloureuses (Les "héros" de "Un chic type" et "En eaux troubles" sortent de prison, celui de "Nord" quitte un emploi aidé où il se fait chier) et qui tentent de se réinsérer... Mais rien ne se passe comme prévu...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches