dimanche 16 juin 2019

Bon ben, et si on s'y remettait ?

Pendant toute cette absence, j'ai vu des tas de films, logé dans un appart avec une vue magnifique au soleil levant, fréquenté une psy, lu des livres assez chouettes, cherché puis retrouvé le moral, mais surtout dé-mé-na-gé !

J'ai déménagé pour un terrier de hobbit, où il faut que je baisse la tête pour passer les portes et où je me marche dessus tellement c'est petit, mais comment dire, il règne là une atmosphère champêtre et propice aux chants d'oiseaux. C'est donc bien volontiers et de mon plein gré que j'accepte de passer sous les fourches caudines de mes porches surbaissés.

La vue de la salle où je vis essentiellement :


















C'est à Périgueux, à l'ouest de la ville.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

postiches